Comment bien se vendre sur le web?

Bien se vendre sur le web est un art qui n’est pas donné à tous. Il ya tellement de compétition que parfois, on peut avoir beaucoup de difficulté à se démarquer des autres.

Quels sont les critères pour pouvoir bien se démarquer de la compétitions lorsque nous voulons vendre nos produits ou services?

  1. Avoir un site internet ayant un design impeccable et une bonne qualité d’écriture
  2. Avoir une bonne visibilté pour attitrer des visiteurs de qualité
  3. Développer une relation avec les visiteurs.
  4. Offrir un service ou un produit où la qualité est bien perçue par vos clients potentiels et où le prix est bien placé comparativement à la valeur de cette qualité perçue.

Design impeccable et bonne qualité d’écriture

Votre site doit avoir un beau design. S’il ressemble uniquement à un point de vente comme un entrepôt, il ne vendra pas beaucoup. Il doit avoir une telle touche que votre “branding” ou image de marque se fera sentir.

Certaines plateformes de commerce en ligne comme Amazon exigent que les photos des articles que vous y vendez aient un arrière plan complètement blanc pour que les produits soient en avant-plan. Le choix du logo, des couleurs et des images vont déterminer l’état dans lequel le visiteur de votre site se sentira. J’ai déjà fait l’erreur d’avoir un site où le design était ordinaire et malgré le fait que plusieurs personnes aient vu le site, il n’y a eu AUCUNE vente avec ce design.

Avoir une bonne visibilité en ligne pour attirer des visiteurs de qualité

Que vous utilisiez Adwords, les annonces Facebook ou du référencement web naturel, vous vous devez d’attirer des clients sur votre site car ils sont l’oxygène de votre commerce. Soyez certains de bien choisir la manière de faire de la publicité en ligne pour attirer un maximum de “prospects”.

Développer une relation avec les visiteurs

Que ce soit via des vidéos mis sur Youtube ou via des posts mis sur les médias sociaux, vous devez développer une relation de complicité avec à vos clients. Ainsi, ils se souviendront de vous et auront davantage tendance à revenir à vous lorsqu’ils voudront ou auront besoin de votre produit ou service.

Offrir un service ou un produit où la qualité est bien perçue par vos clients potentiels et où le prix est bien placé comparativement à la valeur de cette qualité perçue

Avec la compétition sur le web, il est évident que le prix de vente doit être raisonnable. D’un autre côté, si vous vous positionnez pour offrir une valeur que vos compétiteurs n’offrent pas et que c’est très clair pour vos clients potentiels, une proportion de ceux-ci voudront cette qualité. De plus, avec la relation, ils auront l’impression de vous connaître. Ce point est particulièrement vrai si vous faites des vidéos.

Je vous souhaite un bon succès dans votre aventure de la vente en ligne!

L’art et la science derrière un bon programme d’entraînement

Lorsque vous vous entraînez et que vous suivez un programme d’entraînement, ce dernier doit suivre plusieurs principes pour pouvoir optimiser l’efficacité de vos résultats.

Premièrement, il doit être structuré pour que vous l’appréciez même si ce premier critère risque facilement d’être atteint si vous aimez l’entraînement. En effet, votre programme d’entraînement doit êtra adapté à votre condition physique et prendre en considération vos limitations (blessures, historique de blessure, contexte de vie comme le travail de nuit, profession physique tel: pompier, ambulancier, athlète professionnel, etc.)

Deuxièmement, la gestion entre les différents paramètres de l’entraînement comme: le volume (quantité), l’intensité (poids soulevés ou vitesse de course), la densité (ratio durée d’effort VS durée de repos) et la fréquence doivent permettre de développer les qualités physiques que vous voulez développer tout en respectant le reste de vos obligations qui se trouvent dans votre horaire.

Votre programme d’entraînement doit aussi viser à prévenir les blessures qui peuvent découler de déséquilibres musculaire en donnant des exercices qui vont minimiser les déséquilibres musculaires.

Finalement, le programme d’entraînement doit être clair. Beaucoup d’entraîneurs ont tendance à complexifier leur programme pour montrer aux gens à quel point ils savent de choses. Si c’est le cas, le programme doit avoir des vidéos ou animations gift d’inclus pour faciliter la compréhension de ce dernier. C’est un des point forts des programmes d’entraînement virtuels qui sont de plus en plus offerts sur le web.

Le seul défi de ces programmes en ligne est que la personne qui le suit doit avoir un objectif assez fort et donc souvent de performance comme par exemple une Xman race pour le suivre. En effet, cette motivation va plaier au fait que la supervision est moindre.

 

Bouger ou s’entraîner de façon responsable

Le corps est une oeuvre d’art à bien des niveaux. Au niveau structurel, le corps humain est beaucoup plus complex qu’une simple structure architecturale basée sur des principes de compression. Le corps humain ressemble davantage à un modèle de tenségrité (tension + intégrité) qui a été inventé par monsieur Richard Buckminster Fuller.

Selon le modèle de tenségrité adapté au corps humain, les os ne se touchent pas vraiment beaucoup. Ils flottent plutôt en étant attachés à des élastiques qui sont les fascias (tissu conjonctif). Voici une vidéo démontrant bien sur un modèle avec élastiques et bâtonnets de bois comment le corps est fait.

Donc techniquement, notre corps et nos muscles sont faits de fascias. En étudiant les lignes fasciales, nous pouvons donc diminuer beaucoup de tensions dans nos tissus mous soit par le massage ou par des étirements. Ces tensions sont souvent les causes de douleurs référées telles que: céphalées de tension, douleurs lombaires, syndrome du tunnel carpien, douleurs aux genoux, etc.

L’art de bouger ou de s’entraîner de façon responsable est donc d’avoir du plaisir soit: 1) en poussant son corps vers de nouveaux sommets de performance ou 2) soit en maintenant un niveau de condition physique tout en respectant les structures.

Récemment, je lisais le récit d’une athlète de haut niveau qui se prépare pour une épreuve très exigeante et cette dernière devra probablement déclarer forfait vant même d’y avoir participé de par une mauvaise gestion du volume et de l’intensité de son entraînement qui lui a causé 3 blessures.

Ses structures n’ont pas pu tolérer autant d’impact. Avec le modèle du syndrome général d’adaptation de Hans Selye, il est clairement démontré qu’un organisme peut tolérer un niveau de stress jusqu’à un certain niveau. Sinon, il va y avoir de fâcheuses répercussions telles que: des blessures structurelles, des dérèglements hormonaux  ou la mort.